Le Shiatsu et l'enfant


L’enfance est souvent considérée comme une période heureuse et insouciante. Qu’en est – il réellement ?

 

Des facteurs de stress existent même avant sa naissance. Dès sa vie utérine, le fœtus est soumis au stress et aux sécrétions d’adrénaline de sa mère.

Au cours de l’enfance, un déménagement, une modification familiale, la perte d’emploi d’un de ses parents, violence verbale ou physique augmentent le stress des enfants.

Tous ces stress sont souvent l’origine de leur fatigue, irritabilité, manque d’appétit, et absence de concentration.

 

Le toucher, un besoin fondamental

Les bébés qui manquent de stimulations corporelles peuvent être déséquilibrés.

Le toucher est sécurisant.

 

Les effets du shiatsu sur le développement de l’enfant

Sur le plan physique

Calme l’organisme en agissant sur le système nerveux parasympathique, active la conscience de son corps.

Les déchets s’éliminent plus facilement et l’apport des nutriments se fait mieux.

Le stress fait consommer à l’enfant plus d’énergie, abaisse ses défenses immunitaires et peut influencer sa croissance.

 

Sur le plan psychologique

Le shiatsu augmente la conscience des limites de son corps. L’enfant prend conscience de ses différences et de son existence propre. L’enfant se sent aimé, estimé et aura une capacité d’ouverture envers autrui et dans la vie.

 

Sur le plan mental

Le système nerveux est apaisé et l’enfant peut se concentrer et soutenir une activité.

 

(Extrait du magazine Pluriel Nature n°50)

 

Le shiatsu est une communication privilégiée : l’enfant qui reçoit un shiatsu de ses parents s’épanouit dans l’amour.

Je peux vous enseigner le shiatsu pour le bien être de votre enfant.

Écrire commentaire

Commentaires : 0